Les débuts messianiques 2.


Christ Church Jerusalem


En 1809, la "Church’s Ministry Among Jewish People" (CMJ) à été fondée pour l'évangélisation parmi les Juifs.


La CMJ est une société anglicane avec un programme missionnaire pour la diffusion de l'Evangile parmi les juifs. Sa fondation remonte au temps bien avant le sionisme et existe encore aujourd'hui. Ses objectifs comprenaient:

- Annoncer la messianité de Jésus d'abord aux Juifs, puis aux Gentils

- Communiquer les racines juives à l'Église

- Encourager la restauration physique du peuple juif sur la terre d'Israël et la création d'un État indépendant

- Encourager les mouvements hébraïques et les communautés messianique

- Engagement en faveur des actions pro-israélien

En 1813, une congrégation judéo-chrétienne a été fondée sous le nom de Benei Abraham (Enfants d'Abraham). Ils se sont rencontrés dans la chapelle de Palestine, Place de l'Est, à Londres. Il s'agit du premier témoignage d'un rassemblement de Juifs croyants en Jésus. C'est le précurseur des communautés juives messianiques d'aujourd'hui.

À son apogée, le CMJ comptait plus de 250 missionnaires. Elle a soutenu la fusion des diocèses anglican et luthérien de Jérusalem en 1841. Le premier titulaire était un ancien rabbin juif de l'organisation, Michael Salomon Alexander. La Société était basée à l'Église Christ Church de Jérusalem, la plus ancienne église protestante du Moyen-Orient, achevée en 1849 et toujours gérée par le CMJ aujourd'hui, bien qu'elle ne soit plus sous le contrôle de l'Église anglicane.

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout