HANOUKKA


Le miracle de Hanoukka - la lumière


Il y a plus de 2200 ans, Antiochos Épiphane de la dynastie des Séleucides (empire grec) dominait en Israël. Ils avaient désacralisé le temple des Juifs à Jérusalem (idolâtrie et sacrifices de porcs). Une famille juive (les Maccabées) a mené une résistance contre l'occupant et a repris le temple.


Afin de rallumer le chandelier à 7 branches qui se trouvait dans le temple, il fallait de l’huile d'olive de première pression à froid. La tradition dit qu'une fiole de cette huile a été trouvée dans le temple, mais son contenu suffisait seulement à faire brûler le chandelier pendant un jour. Or il a brûlé (par miracle) pendant 8 jours, ce qui a été suffisant pour obtenir l'huile nécessaire.


Hanoucca fête cet événement.

Pendant cette fête de 8 jours, chaque soir on allume une nouvelle bougie (car le miracle a duré 8 jours) et on les allume avec la 9 ème bougie, le "shamash" (cela veut dire serviteur) qui reste allumée chaque soir. YESHOUA (Jésus) est dans un sens cette 9 ème bougie. Car de même que cette bougie allume les autres bougies et reste toujours allumée, Il est le "serviteur" qui possède la lumière de DIEU et la donne aux autres (les hommes).


Voici les deux prières que l’on dit en allumant les bougies du Hanoukiya :


בָּרוּךְ אַתָּה אֲדֹנָי אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם אֲשֶׁר קִדְּשָׁנוּ בְּמִצְוֹתָיו וְצִוָּנוּ לְהַדְלִיק נֵר חֲנֻכָּה

Béni sois-Tu, Éternel notre Dieu, Roi de l’Univers, qui nous a sanctifiés par Tes commandements et nous a commandé d’allumer les lumières de Hanoucca.


ּ בָּרוּךְ אַתָּה אֲדֹנָי אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם שֶׁעָשָׂה נִסִּים לַאֲבוֹתֵֽינוּ בַּיָּמִים הָהֵם בִּזְמַן הַזֶּה

Béni sois-Tu, Éternel notre Dieu, Roi de l’Univers, qui a fait des miracles pour nos pères en ces jours-là, en ce temps-ci.


Les messianiques changent un peu la première prière en disant :

Béni sois-Tu, Éternel notre DIEU, Roi de l’Univers, qui nous a sanctifiés par YESHOUA et nous a commandé d’être des lumières dans le monde.


Dans la Bible

Cette fête existait au temps de Jésus, on le voit dans Jean 10:22-23

On célébrait alors à Jérusalem la fête de la dédicace (du temple).

C'était l'hiver. Jésus marchait dans le temple, sous le portique de Salomon.

(Dédicace se dit en hébreu hanoucca)

Un commentaire au sujet de cette fête.

La fête de Hanoucca :

1) rappelle une victoire éclatante (la famille des Macchabées et leurs partisans étaient 10 000.. or ils ont vaincu les 100 000 soldats gréco-syriens d'Antiochus Epiphane (= fausse "lumière" !) Dieu ne change pas et Ses enfants déterminés peuvent toujours remporter des victoires miraculeuses !!!

2) Ce symbole de la Lumière qui brille triomphalement, donc chasse les ténèbres, remplit d'allégresse : les Juifs doivent mettre le chandelier à 8 branches de façon à éclairer l'extérieur, le monde donc -et, jour après jour, en allumant les bougies, la foi croît puisque l'huile-Saint-Esprit reste fidèlement, miraculeusement, inépuisablement présent...- Et la lumière, pour nous, aujourd'hui, ne saurait être que Yeshoua (Jean 1, 4-5)... Vainqueur suprême assuré ! Nous L'attendons tout simplement...

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout