Justice fiscale pour les Messianiques


Heureux, Gil Afriat, de la communauté Tiferet Yeshua de Tel-Aviv

Tiferet Yeshua est une communauté juive messianique de langue hébraïque située à Tel Aviv. (Tiferet signifie honneur/Gloire.) Il y a huit ans, la congrégation a demandé le statut d'exonération fiscale en tant qu'organisation à but non lucratif. En octobre 2020, sa demande a été rejetée par le parlement israélien de la Knesset,. Tiferet Yeshua a fait appel, et ce mois-ci, la Cour suprême israélienne leur a donné raison.


La haute court reconnait les messianiques comme "utilité publique"


Le juge Yitzhak Amit, l'un des trois juges de la Cour suprême qui ont annulé la discrimination anti-messianique.


Moshe Gafni, un membre de la Knesset, ultra-orthodoxe et anti-missionnaire, chef de la commission des finances à l'époque, a décidé de refuser le statut de dons déductible des impôts pour Tiferet Yeshua. Il avait également le soutien de l'opposition, dirigée par le nouveau ministre des affaires étrangères Yair Lapid. Malheureusement, il semble que la seule chose sur laquelle [la Knesset]... peut se mettre d'accord est le déni des droits fondamentaux des juifs messianiques."


Depuis lors, certaines choses ont changé. Yair Lapid a depuis forgé un nouveau gouvernement de coalition et formé un nouveau gouvernement.. Gafni ne fait plus partie de la coalition gouvernementale.


Fait crucial pour Tiferet Yeshua, ils ont fait appel à la Cour suprême pour annuler la décision de la Knesset, et ils viennent de gagner dans une décision unanime des trois juges, dont la décision a été publiée le 15 juin 2021.


cc.Israeltoday



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout